Tracer un avenir plus vertueux : IPC27 et le rôle des arbres à croissance rapide

Équipe ProPopulus

La 27e session de la Commission internationale des peupliers et autres arbres à croissance rapide pour la protection des personnes et de l’environnement (IPC27), intitulée « Peupliers et autres arbres à croissance rapide pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique – Voies vers la résilience climatique et les sociétés neutres en carbone », se tiendra du 21 au 25 octobre 2024 au Palais des congrès de Bordeaux, France.

Le programme provisoire de l’IPC27 inclut une visite d’étude pré-session en France du 17 au 20 octobre 2024, et une visite d’étude post-session en Italie du 27 au 29 octobre 2024.

Qu’est-ce que l’IPC (CIP)

La Commission Internationale des Peupliers et autres arbres à croissance rapide pour la durabilité des personnes et de l’environnement (IPC) est une organisation basée sur un traité, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Avec pour mission de réduire la pauvreté et d’améliorer les services écosystémiques à l’échelle mondiale, l’IPC promeut la gestion durable des arbres à croissance rapide.

Créée en 1947 pour restaurer les paysages européens dévastés après la Seconde Guerre mondiale, l’IPC compte aujourd’hui 38 pays membres sur cinq continents. Parmi ses réalisations notables, on peut citer le développement de programmes d’exploitants couvrant plus de 450 000 hectares en Inde et sa contribution à la « Grande Muraille Verte » de la Chine, qui combat la désertification sur plus de 4 500 kilomètres dans le nord de la Chine.

Le succès de l’IPC repose sur la facilitation des échanges techniques en matière de recherche et de gestion durable des forêts et des arbres à croissance rapide. Sa prochaine 27e session (IPC27) illustre cet engagement.

Arbres à croissance rapide : la clé de la durabilité

Les arbres à croissance rapide (Fast growing trees : FGT), caractérisés par un accroissement annuel moyen (MAI) d’au moins 10m³ ha⁻¹, sont cruciaux pour les chaînes de valeur industrielles mondiales et les moyens de subsistance des petits exploitants et des agriculteurs familiaux. En 2020, les forêts plantées représentaient 46% de la demande mondiale de bois d’œuvre industriel, soulignant leur importance dans la production durable de bois et la bioéconomie. Renforcer les connaissances et les politiques sur la gestion des FGT est essentiel pour leur utilisation accrue dans la restauration des écosystèmes, la gestion des terres et l’augmentation de l’approvisionnement en fibres de bois.

La 27ème session de l’IPC sera la première réunion en présentiel depuis l’approbation de sa nouvelle stratégie. Ce sera l’occasion de présenter les résultats des nouveaux groupes de travail et de rassembler les experts pour discuter de divers aspects de la gestion de ces espèces d’arbres à croissance rapide.

Plan d’action 2023-2024 de la CIP

  • Établir une adhésion (spécifique) dans tous les pays membres de l’IPC et remonter les informations nationales ;
  • Mettre l’accent sur la mise en réseau, y compris le suivi de l’initiative AGROPOPTECH dans l’UE traitant de l’agroforesterie en relation avec la production des produits du bois d’ingénierie (EWP- Engineered Wood Products) ;
  • Échanger des informations scientifiques et techniques grâce à une interaction spécifique entre des projets (de recherche) nationaux et régionaux comme BIOPOPTECH en Espagne ;
  • Produire un livre blanc avec ProPopulus sur les nouvelles opportunités pour les plantations de peupliers, à l’échelle mondiale et avec un accent sur l’Europe ;
  • Rechercher une participation active des espèces d’arbres à croissance rapide et à aire géographique étendue dans le nouveau champ d’application de l’IPC ;
  • Développer une base de données regroupant les éléments de littérature pertinents : tant les articles scientifiques publiés que issus de la littérature grise ( WP-PRO – Production System for Bio Economy) ;
  • Etablir des liens de synergie entre groupes de travail, par exemple :
    • sur le potentiel des nouveaux cultivars de peupliers pour les régions semi-arides et plus froides avec le groupe de travail sur les ressources génétiques (WP-GEN),
    • sur le potentiel d’augmentation des ressources en bois grâce aux arbres à croissance rapide en agroforesterie avec le groupe de travail sur les politiques et les moyens de subsistance (WP-POL)
    • et la complémentarité de l’interaction entre les défis environnementaux avec le groupe de travail sur les services environnementaux et écosystémiques (WP-ENV) ;
  • Vérifier la nécessité de mettre à jour le livre FAO/IPC « Peupliers et saules dans le monde », Chapitre 10 : Propriétés, transformation et utilisation.

L’importance d’accueillir IPC27 en France

La France a joué un rôle essentiel dans la Commission internationale des peupliers depuis sa création. Suite à la création de la première commission nationale des peupliers en France en 1946, le pays a été membre fondateur de l’IPC en 1947, aux côtés de la Belgique, de l’Italie, des Pays-Bas, de la Pologne, du Royaume-Uni, de la Suède, de la Suisse et de la Tchécoslovaquie. Cette 27e session en octobre 2024, plus de six décennies après la 9e session en 1957, souligne l’engagement de longue date de la France envers cette institution internationale.

La populiculture en France est robuste, avec environ 200 000 hectares de peupleraies produisant 1,4 million de m³ de bois par an, constituant un tiers de la récolte de bois feuillus du pays. Plus de 150 000 propriétaires privés gèrent ces plantations, réparties dans les vallées du pays. En France le bois de peuplier est utilisé pour la fabrication de panneaux de contreplaqué,  d’emballages légers en bois, et de sciages à destination de l’emballage et du bâtiment ; l’Espagne et l’Italie sont également très utilisatrices des grumes de peuplier français.

La filière du peuplier en France est coordonnée par le Conseil National du Peuplier, qui inclut des représentants de la production de bois, des coopératives, des experts forestiers et des industries de transformation. Le CNP constitue le principal lien avec le Ministère de l’Agriculture de la Souveraineté Alimentaire sur les questions de populiculture et de peuplier et vise à soutenir le développement de la production de bois de peuplier dans le cadre  d’une gestion forestière durable.

Dans un monde confronté à autant de défis écologiques et sociétaux, l’IPC27 réunira des experts sous le thème de l’utilisation des arbres à croissance rapide pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. La session mettra en lumière la contribution cruciale de la populiculture aux objectifs de durabilité et de résilience. Les pré-inscriptions et les soumissions de résumés pour l’IPC27 sont maintenant ouvertes. Rejoignez-nous à Bordeaux pour contribuer ou simplement vous enrichir .

Rejoignez-nous à IPC27

Dans un monde confronté à autant de défis écologiques et sociétaux, l’IPC27 réunira des experts sous le thème de l’utilisation des arbres à croissance rapide pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. La session mettra en lumière la contribution cruciale de la populiculture aux objectifs de durabilité et de résilience. Les pré-inscriptions et les soumissions de résumés pour l’IPC27 sont maintenant ouvertes. Rejoignez-nous à Bordeaux pour contribuer ou simplement vous enrichir .

Pour plus d’informations et pour vous pré-inscrire, visitez la page web de l’IPC27. Pour toute demande, veuillez contacter IPC-Secretariat@fao.org.

Plus d’informations sur l’événement ici :

Agenda provisoire – cliquez ici

Inscription Session à Bordeaux – cliquez ici

Inscription visite d’étude pré-session en France – cliquez ici

Inscription visite d’étude post-session en Italie – cliquez ici

Informations pratiques – cliquez ici

Appel à résumés – cliquez ici

Programme provisoire de la visite d’étude post-session – cliquez ici

Programme provisoire de la visite d’étude pré-session – cliquez ici

Que se passe-t-il

Tags

Catégories