Projet C-FARMs en Italie : Ouverture de la voie à l’agriculture du carbone durable dans toute l’Europe

Équipe ProPopulus

Dans la quête de la neutralité climatique d’ici 2050, l’Union européenne (UE) a franchi des étapes significatives pour encourager et réguler les pratiques d’agriculture du carbone. À la pointe se trouve le projet C-FARMs, une initiative innovante visant à révolutionner les pratiques de capture de carbone dans l’agriculture et la gestion des terres.

Le projet C-FARMs se présente comme un exemple dans la recherche de la neutralité climatique de l’UE, se concentrant sur l’intersection cruciale de l’agriculture, de la gestion des terres et de la capture de carbone. En abordant les défis spécifiques du secteur agricole et en impliquant les parties prenantes dès le départ, C-FARMs ouvre la voie à des pratiques agricoles efficaces et durables en matière de carbone.

En concluant à Rome le 18 juillet dernier, le projet a non seulement célébré ses réalisations, mais a également préparé le terrain pour une nouvelle ère dans l’agriculture du carbone durable.

La conférence de clôture du projet LIFE C-FARMs s’est tenue à Rome le 18 juillet à la Confagricoltura dans l’historique Palazzo della Valle datant du XVIe siècle, enregistrant un grand succès auprès du public présent et connecté à distance.

Compréhension de l’agriculture du carbone et de C-FARMs

L’agriculture du carbone implique des activités qui améliorent la capture de carbone dans la biomasse vivante, la matière organique et les sols, par rapport aux pratiques conventionnelles. Le projet C-FARMs, abréviation de Système de Certification de l’Agriculture du Carbone, a émergé en réponse aux politiques climatiques de l’UE et à la Politique Agricole Commune (PAC).

Il cherche à établir un cadre réglementaire solide pour certifier l’élimination du carbone ou la non-émission, facilitant les paiements basés sur les résultats aux agriculteurs.

Projet pilote d’agriculture du carbone en Lombardie

La Lombardie, un acteur clé de l’agriculture italienne, a servi de zone pilote pour le projet C-FARMs. Avec ses pratiques agricoles diverses, y compris l’agriculture intensive et les activités d’élevage concentrées, la Lombardie fournit un terrain d’essai critique.

Le projet reconnaît le potentiel de séquestration du carbone organique du sol (SOC) dans la région, en particulier grâce à l’agriculture de conservation et aux plantations de peupliers. Les plantations de peupliers en Italie, cruciales pour l’industrie du bois, sont devenues un point focal pour C-FARMs.

Ces plantations, situées principalement dans les plaines du nord de l’Italie, jouent un rôle vital pour répondre à la demande nationale de bois. Le projet évalue leur capacité de capture de carbone, explorant des pratiques de gestion durable et l’impact environnemental des clones de peupliers durables.

Objectifs et actions du Projet C-FARMs

Le projet C-FARMs est structuré autour de sept actions clés :

  1. Système d’Information Géospatial de Haute Résolution (GIS-FARMs) : Identification du potentiel de mitigation et création d’un système GIS démonstratif pour le secteur agricole en Lombardie.
  2. Systématisation des connaissances et des données : Collecte de données statistiques, économiques et spatiales pour soutenir la prise de décisions en matière de pratiques d’agriculture du carbone.
  3. Identification des pratiques d’agriculture du carbone : Quantification des options de gestion durable pour les systèmes de culture et d’élevage, impliquant la participation directe des agriculteurs via des questionnaires.
  4. Plantation d’arbres et de produits boisés récoltés : Analyse du potentiel de capture de carbone des plantations de peupliers et de leur contribution à la mitigation du changement climatique.
  5. Cadre réglementaire et système de certification : Développement d’un schéma de certification pour les pratiques d’agriculture du carbone après consultation publique, aligné sur la réglementation de l’UE.
  6. Évaluation des outils informatiques et développement de prototypes : Évaluation des outils informatiques existants pour la gestion des exploitations, développement d’une application web et création d’un référentiel pour l’accès des utilisateurs.
  7. Démonstration au niveau de l’exploitation et régional : Application des résultats sur le terrain, analyse des pratiques, évaluation du potentiel et réalisation d’une analyse d’impact économique.

Résultats et scénarios futurs

Le projet C-FARMs a atteint des jalons significatifs, notamment la création de GIS-FARMs, d’un simulateur d’agriculture du carbone et d’un cadre réglementaire pour la certification. L’évaluation des outils informatiques et la démonstration au niveau de l’exploitation et régional fournissent des connaissances précieuses sur l’application pratique des pratiques d’agriculture du carbone.

En concluant le projet C-FARMs en juillet dernier, sa méthodologie et ses idées promettent de transformer les pratiques agricoles et la gestion des terres dans toute l’Europe et au-delà. Les résultats du projet, conçus pour être applicables dans n’importe quelle région, seront adaptés en fonction des contextes agricoles spécifiques. La réplication du schéma dans d’autres régions et pays renforcera l’approche méthodologique, en tenant compte des données locales et des accords institutionnels.

Pour plus d’informations sur le projet C-FARMs, veuillez contacter chiara.terraneo@federlegnoarredo.it

Que se passe-t-il

Tags

Catégories