Le secteur forestier est essentiel pour promouvoir une économie durable

Treeconomics : Le bois dans une économie durable – communiqué de presse

  • L’événement Treeconomics : Le bois dans une économie durable, organisé par ProPopulus et parrainé par ING Espagne, a réuni des représentants de premier plan de toute la chaîne du secteur forestier.
  • Les experts ont convenu que les forêts jouent un rôle fondamental dans l’atténuation du changement climatique et dans le remplacement des matériaux polluants par le bois comme alternative durable.
  • Le ministère de la Transition écologique et du Défi démographique espagnol a reconnu la contribution économique du secteur du peuplier et a confirmé que l’inventaire national des masses forestières est prêt, avec plus de 80 000 hectares de peupliers productifs.

Des experts et des représentants de la chaîne du secteur forestier se sont réunis lors de la conférence Treeconomics : Le bois dans une économie durable, où ils ont affirmé le rôle des forêts dans l’atténuation du changement climatique et ont souligné la nécessité de remplacer les matériaux plus impactants par le bois comme alternative durable.
Lors du forum, qui a eu lieu fin juin, organisé par ProPopulus (l’association européenne qui représente les producteurs et industries de transformation de la filière du peuplier) et parrainé par ING Espagne, la sous-directrice adjointe de la politique forestière et de la lutte contre la désertification du ministère de la transition écologique et du défi démographique, María Torres-Quevedo, a confirmé :

  • que le Document de la Stratégie Nationale de Lutte contre la Désertification a déjà été présenté au Conseil des Ministres ;
  • que l’inventaire national forestier est prêt : plus de 80.000 hectares de peupliers productifs ont été recensés ;
  • qu’une carte nationale des peupliers est en cours de réalisation.
María Torres-Quevedo sous-directrice adjointe de la politique forestière et de la lutte contre la désertification du ministère de la transition écologique et du défi démographique

En ce sens, les participants à l’événement ont mis l’accent sur le peuplier en tant que pilier clé de la bioéconomie.  » Le bois de peuplier a un fort potentiel d’utilisation dans la construction, à travers la création de bois d’ingénierie qui améliore les propriétés du peuplier « , a expliqué Joris Van Acker, président de ProPopulus et professeur et directeur du laboratoire de technologie du bois de l’Université de Gand, qui a ajouté que  » l’Europe doit embrasser cette tendance « , bien qu’il n’existe pas encore de méthode commune au sein de l’Union européenne concernant la culture du peuplier.

Joris Van Acker, président de ProPopulus et professeur et directeur du laboratoire de technologie du bois de l’Université de Gand

Pour cette raison, Pedro Garnica, ancien président de ProPopulus et président du groupe Garnica, le plus grand fabricant européen de contreplaqué de peuplier, a indiqué que le peuplier est le bois le plus demandé à l’échelle mondiale, le qualifiant de  » grande opportunité pour le monde rural  » et a souligné la nécessité d’encourager leur plantation au niveau européen et national pour répondre aux besoins futurs des marchés.

Le bois, un allié indispensable dans la lutte contre le changement climatique

Ana Belén Noriega, general secretary of PEFC Spain also participated in Treeconomics. Wood in a sustainable economy, and she assured that sustainable forest management « is key in the fight against climate change ». She then explained that wood helps to mitigate it by storing carbon, but also it can be used as a substitute for other polluting materials. Therefore, she stressed the importance of forest certification and the chain of custody. « Traceability and responsible consumption help, they are essential, to maintain forests and promote a sustainable economy, » she concluded.

The value of trees as a tool to improve air quality is something that many public institutions already value. Thus, Santiago Saura, councillor of the Delegated Area of ​​Internationalization and Cooperation of the Madrid City Council, explained the initiatives that are being carried out by the council, highlighting that the Metropolitan Forest project seeks to generate a forest and ecological ring around Madrid, by planting 450,000 trees and with a budget of 22 million euros for this year.

Inés González Doncel, coordinator of the Platform Together for the Forests, stressed that « the functions of forest ecosystems are being confused with the services they provide and society is being expelled from the world of nature conservation. » She wondered if the benefits generated by forests are quantified and she showed the need to give them value.

For her part, Marta Corella, mayor of Orea, claimed the role of rural populations as guardians of forests and their resources, so as to ensure a fair and sustainable ecological transition. It is essential to manage forest areas taking into account knowledge of local people, compensate rural work and modify the legislation adapting it to the real needs.

Some companies like ING already put sustainability at the centre of their actions to « preserve the planet, achieve a strong economy outside the cities, contribute to mitigating global warming, and give back to the people what they give us through their products.”, as stated by Carlos García Peredo, General Director of Structured Financing at ING Spain & Portugal.

As explained by the professor at the University of Vigo, Juan Picos, the sector now faces the challenge of continuing to innovate and adapt to the needs of the future to guarantee the supply of renewable, sustainable and inexhaustible resources, and to assume the role of « helping others reduce their carbon footprint ».

In this sense, Julen Pérez, an expert in sustainable architecture and Senior Associate at Waugh Thistleton Architects Ltd., pointed out that « wood is a great alternative to other more polluting materials. Wood helps on two fronts: it is renewable, and it maintains the forest area, which is the best way to transform CO2 into oxygen ». Thus, the industry will continue working on developing various materials from wood to replace polluting and non-renewable raw materials, such as liquid wood for 3D printing, transparent wood, or fibre textiles that come from wood.

Que se passe-t-il

Tags

Catégories