Biopoptech : un projet visant à améliorer la compétitivité du secteur du peuplier

Équipe ProPopulus

Dans le but de promouvoir la culture du peuplier et l’utilisation en cascade de son bois pour des produits technologiques à forte valeur ajoutée, le Groupe Opérationnel BIOPOPTECH a été créé en Espagne. Ce projet collaboratif se concentre sur la recherche de différents cultivars de peuplier, de la plantation à la récolte et à la transformation, afin d’identifier les variétés les plus adaptées et de stimuler la croissance globale du secteur.

José Luis Villanueva, responsable du développement des produits en bois innovants chez CESEFOR et coordinateur de GO-BIOPOPTECH, explique que l’objectif de ce projet est d’améliorer les performances économiques de l’ensemble de la chaîne de valeur du peuplier, en commençant par une meilleure sélection des clones basée sur les informations obtenues tout au long du développement du projet.

Cela permettra d’augmenter les rendements des plantations et d’améliorer les propriétés du bois obtenu, dans le but de fournir à l’industrie une matière première adaptée aux exigences des produits forestiers à haute valeur ajoutée demandés par le marché.

En d’autres termes, le projet BIOPOPTECH vise à renforcer la compétitivité des producteurs de peupliers en les intégrant à la chaîne de valeur de la forêt-industrie. Son objectif est d’optimiser les variétés et d’améliorer les outils de valorisation et de normalisation.

Implication de l’ensemble de la chaîne de valeur

GO-BIOPOTECH est un projet qui a réussi à impliquer des représentants de l’ensemble de la chaîne de valeur du peuplier, notamment des universités, des centres de recherche et développement, des associations, des producteurs, des propriétaires et des industries.

Les bénéficiaires directs du Groupe Opérationnel comprennent la Fondation CESEFOR, qui coordonne le projet ; Bosques y Ríos, une entreprise spécialisée dans la gestion des plantations de peupliers et la recherche et développement de cultivars ; Garnica, une entreprise spécialisée dans la fabrication de contreplaqué de peuplier ; Tabsal, spécialisée dans la fabrication de panneaux LSL ; Föra et Madera+, dans le domaine de l’innovation des produits forestiers ; AEFCON (Association espagnole des fabricants de contreplaqué) ; et l’organisation de certification forestière PEFC.

De plus, d’autres entités sous-traitées telles que l’Université de Valladolid, l’Université de Santiago de Compostela, l’Université de Grenade, la FAFCYLE (Fédération des associations forestières de Castille-et-León) et des entités collaboratrices telles que la Junta de Castilla y León et le gouvernement de Navarre sont également impliquées.

Rentabilité et optimisation des produits

Actuellement, seulement six mois après le début du projet, GO-BIOPOTECH dispose de 15 parcelles productives avec cinq clones différents. Villanueva précise qu’il y a d’autres parcelles en cours d’étude, mais que les plantes sont plus jeunes.

Plus précisément, le projet couvrira au moins 30 parcelles sur différents terrains avec les principales variétés clonales européennes et interaméricaines.

L’étude des différents clones sera réalisée selon deux perspectives :

1. Productivité : c’est-à-dire le rendement de chaque cultivar en fonction des conditions du terrain, du climat et d’autres facteurs pouvant affecter son développement, ainsi que ses avantages en termes de valeur ajoutée pour l’industrie.

2. Produit : la traçabilité du bois depuis la forêt jusqu’au produit final permettra de relier les propriétés de chaque cultivar aux résultats obtenus.

À cette fin, diverses expériences seront menées dans les bassins du Duero et de l’Ebre en utilisant les principales variétés de peuplier. La participation d’entreprises telles que Garnica et Tabsal se concentrera sur la caractérisation et l’essai de différents clones de peuplier sur différents terrains, à différents âges et dans des conditions climatiques variées, dans le but de les valider à un niveau industriel, tant pour la fabrication de contreplaqué que de LSL. Ainsi, les variétés les plus appropriées pour le développement de produits seront définies, tout en assurant un suivi précis de chaque clone dans l’exploitation forestière.

Selon Villanueva, toutes ces informations fournissent une base de données pertinente à la fois pour les producteurs et pour l’industrie. D’une part, en connaissant les clones présentant les meilleures propriétés mécaniques pour la fabrication de différents produits, l’industrie peut améliorer sa planification et réduire ses coûts. D’autre part, le cultivateur de peupliers peut anticiper la demande de différents clones et prendre les décisions appropriées lors de la plantation.

Certification et diffusion, autres piliers du projet

Villanueva souligne également que le projet vise à faciliter la procédure de certification des plantations de peupliers pour les propriétaires, leur permettant de démontrer que le bois provient de parcelles gérées de manière durable. La demande de bois durable est une exigence croissante tant de la part de l’industrie que des consommateurs finaux, qui sont de plus en plus conscients de la nécessité de labels de certification sur les produits dérivés du bois.

Enfin, il indique que la diffusion est l’un des piliers fondamentaux du projet, pour lequel des sessions d’information seront organisées. La première de ces sessions, destinée aux cultivateurs de peupliers, se déroulera le 8 juin prochain à Carrizo de la Ribera (León, Espagne), afin d’approfondir la rentabilité de l’investissement dans les plantations de peupliers et de présenter le Groupe Opérationnel BIOPOPTECH.

En plus de diverses présentations, cet événement gratuit comprendra une visite d’une des parcelles d’essai clonal. Pour plus d’informations et pour vous inscrire, rendez-vous sur le https://lnkd.in/dDKE6GZP

À propos de GO-BIOPOPTECH :

Promouvoir la culture du peuplier et l’utilisation en cascade de son bois pour des produits technologiques à haute valeur ajoutée, le projet vise à développer la chaîne de valeur associée à la plantation et à l’utilisation des peupliers.

Commission européenne : https://agriculture.ec.europa.eu/common-agricultural-policy/rural-development_es

Le groupe opérationnel GO-BIOPOPTECH a reçu une subvention de 596 871,76 € pour son projet d’innovation. Le montant du projet est cofinancé à 100% par des fonds provenant de l’Instrument de Relance Européen (EU Next Generation), conformément au Décret Royal 169/2018 du 23 mars.

L’organisme responsable du contenu est GO-BIOPOPTECH.

La Direction Générale du Développement Rural, de l’Innovation et de la Formation Agroalimentaire (Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation) est l’autorité de gestion chargée de la mise en œuvre de l’aide du FEADER et de la part nationale correspondante.

« Fonds européen agricole pour le développement rural : L’Europe investit dans les zones rurales ».

Que se passe-t-il

Tags

Catégories