L’industrie du bois a un role a jouer dans. La construction de la bio economie

Dans un contexte de sensibilisation au changement climatique, à la pollution des océans et au besoin de se tourner vers la bio économie, la durabilité devient une nécessité. Mais il reste encore beaucoup à faire et l’industrie du bois a un rôle clé à jouer pour aider la société à comprendre les avantages du bois, des plantations durables et des forêts aménagées dans la construction d’une société plus verte.

Le bois est un élément traditionnel utilisé par l’homme depuis l’antiquité pour produire de l’énergie, construire des meubles ou des maisons. Cependant, au cours des deux derniers siècles, depuis la révolution industrielle et tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, il a été progressivement remplacé par des ressources non renouvelables telles que le charbon, le pétrole, le béton ou le plastique. Mais ce n’est pas une voie viable, et ce qui est vraiment compromis n’est pas la Terre, mais nous.

Le président de ProPopulus, Pedro Garnica, est convaincu que le rôle de l’industrie du bois est essentiel pour sensibiliser aux avantages du bois en tant que source de matériaux bruts et renouvelables pour des usages variés: «En tant qu’industrie, nous avons un rôle essentiel à jouer. Simplement en fournissant des solutions pour remplacer les produits non renouvelables tels que les sacs en plastique qui peuvent être remplacés par des sacs en papier, par exemple; mais aussi en informant sur les bienfaits de l’augmentation des forêts aménagées et des plantations en tant que source de revenus pour les économies locales et en tant que filtres verts avec une capacité de stockage de CO2, pour ne citer que les avantages de l’utilisation du bois comme source renouvelable. Le carbone est un autre exemple qu’il cite puisque la biomasse issue de forêts et de plantations gérées de manière durable est une source d’énergie plus propre et renouvelable.

La liste des produits non durables remplaçables par des produits à base de bois est longue. Dans ce contexte, M. Garnica souligne à quel point le secteur de la construction, par exemple, peut être plus vert et plus durable. Comment? En adoptant des produits en bois ou à base de bois dans leurs projets au lieu d’autres matériaux plus polluants tels que l’acier et le béton. «Nous pouvons remplacer une grande partie de ces produits par des produits en bois, et nous pensons que les concepteurs et les architectes prennent conscience du fait qu’il s’agit de la voie à suivre et qu’ils sont prêts à le faire», dit-il.

Investir dans la recherche et le développement de solutions innovantes, telles que le super-bois créé par des scientifiques chinois, est un autre moyen d’aider la nature et faciliter la création de politiques forestières communes dans l’UE. «En tant qu’industrie», conclut M. Garnica, «nous avons beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre l’objectif de rétablir une nature saine en garantissant la production de ressources renouvelables supplémentaires et ainsi diminuer la dépendance de la société aux ressources fossiles qui ont un impact négatif  sur l’environnement ».